Le dilemme de l’argent de poche

Selon de récentes études, 30% des Québécois donnent de l’argent de poche à leurs enfants.  Est-ce une bonne chose?  Plusieurs experts pensent que oui parce que cela permet même aux enfants de niveau maternelle d’être en contact avec la réalité de l’argent.

Ces mêmes experts s’entendent sur le fait que l’argent de poche ne doit pas être associé aux tâches quotidiennes soulignant que dans une famille, on doit s’entraider et que l’entraide, ça ne s’achète pas.  Cependant, on peut proposer à l’enfant une tâche qui sort de l’ordinaire et qui pourrait être rémunéré.  Ce peut être un bon incitatif pour un enfant qui a un projet d’achat précis et qui pourrait voir son épargne augmenter plus rapidement.  Il est important cependant d’être rigoureux sur la qualité du travail à faire et sur les attentes, donnant ainsi l’habitude d’être sérieux dans son travail si on veut recevoir son salaire.

Combien donner?

Pour les tout-petits, l’importance du montant est négligeable, c’est le fait de manipuler l’argent et de le déposer dans sa tirelire qui comptent.  Mais, à l’adolescence, la notion de désirer quelque chose et d’économiser pour se le procurer prend un sens qui se répercutera jusqu’à la vie adulte.

C’est aussi une bonne occasion d’amorcer la discussion sur la différence entre besoin et désir.  J’ai besoin d’un jean que je peux payer 30 $ mais je désire celui à 75$.  Le parent peut ainsi défrayer le coût du besoin et le jeune contribuer avec son propre argent pour satisfaire son désir.

Transmettre l’importance de l’épargne

Verser de l’argent de poche permet enfin d’évaluer la personnalité de l’enfant et son rapport avec l’argent.  Cigale ou fourmi, il est important de montrer à l’un comme à l’autre la notion d’épargner.  Économiser pour acheter l’objet de ses rêves, c’est aussi apprendre à gérer la frustration de ne pouvoir tout avoir tout de suite.  Et attention aux visages d’ange qui vous demanderont de leur prêter l’argent qu’ils vous remettront promis, juré…  Planifier ses dépenses, économiser pour un objectif précis et respecter son budget, voilà une belle façon pour les enfants de devenir des adultes responsables!