L’achat d’une maison ou d’un chalet de façon réfléchie

 

Il y a une forte demande pour les maisons et les chalets ce qui entraîne une hausse des prix.  De plus, les taux d’intérêts hypothécaires sont bas.  Cependant, il n’y a aucune garantie que le taux hypothécaire n’augmentera pas au fil des ans.  La demande est tellement élevée que certaines personnes, pour être certains que leur offre soit acceptée, ne font pas faire d’inspection et font une offre sans aucune garantie légale.  Ces personnes s’exposent donc à des problèmes qu’ils auraient pu facilement éviter :

Ne pas faire d’inspection :

Une inspection a un coût mais c’est de l’argent bien investi.  Un inspecteur pourra constater des défauts et soulever certaines inquiétudes comme : des fissures dans la fondation, un toit à refaire, de la moisissure ou vous dire que la fournaise n’est pas conforme et que vous risquez de ne pas être assurable.  Si l’inspecteur découvre des défauts vous pourrez négocier le prix à la baisse.  Il est bien de vérifier que l’inspecteur a une assurance responsabilité et qu’il fait partie d’un ordre professionnel.  Il est vrai qu’il y a des recours possibles s’il y a des choses que l’ancien propriétaire a volontairement cachées mais comme dit le dicton : « mieux vaut prévenir que guérir! »

Acheter sans garantie légale :

Si vous achetez sans garantie légale, vous prenez un très grand risque car vous n’aurez aucun recours si vous découvrez des vices cachés.  Les institutions financières, lorsqu’elles vendent une propriété suite à une reprise de possession, exigent généralement cette condition pour la vente.  Cette pratique commence malheureusement à se répandre au-delà des institutions financières. 

L’achat d’une maison est le plus gros achat que l’on fera au cours de notre vie.  Il est donc primordial de prendre des bonnes décisions dans tout le processus (évaluation de la capacité de payer, de nos besoins et offre d’achat).