La possibilité d’utiliser ses REER pour faire des études

Saviez-vous qu’il est possible dans certaines circonstances d’utiliser de l’argent provenant d’un REER lorsque vous êtes étudiant(e)?  Cela s’appelle  le Régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP).  Il est possible d’en bénéficier même si le programme d’étude ne dure que 3 mois.  Il est également possible d’utiliser les REER de son conjoint de fait.
 
Pour être admissible vous devez répondre aux 4 exigences suivantes :

  1. Vous êtes propriétaire d’un REER
  2. Vous (le propriétaire du REER) devez être un résident du Canada
  3. L’étudiant REEP est inscrit ou a reçu une lettre l’invitant à s’inscrire avant le mois de mars de l’année suivante :
  • à temps plein
  • l’étudiant doit être inscrit à un programme de formation admissible
  • dans un établissement d’enseignement agréé

4. Si vous avez fait un retrait REEP dans une année précédente, la période de remboursement n’a pas encore commencé
 
Il y a possibilité de profiter du REEP si vous avez une déficience et que vous êtes seulement inscrit à temps partiel.
Il y a des limites aux montants qui peuvent être retirés.  Ces limites sont de 10 000$ par année et la limite totale du REEP est de 20 000$.
Si vous n’avez pas de REER, vous ne pouvez pas en ouvrir un et demander juste après de profiter du REEP.
Vous aurez 10 ans pour remettre la somme dans votre REER.  Si vous n’arrivez pas à remettre la somme demandée, vous devrez inclure la différence à titre de revenu à la ligne 12900 dans votre rapport d’impôt.
Pour conclure, si vous pensez à faire des études et que vous avez un REER mais que vous pensez être trop serré financièrement avec seulement le programme de prêts et bourses, le REEP est une solution très intéressante pour vous.
 

Laisser un commentaire