Hausse des propriétés : prudence!

Achat première maison

   Bien des propriétaires sont heureux ces jours-ci. La valeur de leur maison a augmenté de façon spectaculaire. Dans la région de Montréal, on parle d’une hausse moyenne de 28% en un an seulement!

Plusieurs facteurs expliquent cette hausse. D’abord, le manque de maisons sur le marché combiné à un intérêt accru des acheteurs. Beaucoup de travailleurs ont découvert les joies (!) du travail à la maison et ne devoir se rendre au bureau tous les jours. Les faibles taux d’intérêt contribuent aussi à cette situation.

            La rareté des propriétés sur le marché est telle que certains acheteurs n’hésitent pas à payer beaucoup plus que le prix demandé. Ce comportement crée donc une surenchère dans les prix.

            Pour les propriétaires, c’est à la fois une bonne… et une mauvaise nouvelle. Une bonne parce qu’ils voient leurs actifs augmenter substantiellement en peu de temps. Au-delà d’avoir son propre chez-soi, l’achat d’une propriété est aussi une façon de s’enrichir en augmentant ses avoirs.

            Par contre, cette hausse a aussi des effets pervers. Plusieurs propriétaires risquent de voir leur compte de taxes augmenter dans les prochaines années. De plus, même s’ils pourraient vendre leur maison pour profiter de cette embellie, ils devront se reloger à des prix beaucoup plus élevés.

La hausse des propriétés crée même une pression sur le prix des logements, d’autant plus que nous vivons présentement une pénurie de logements abordables. Ce n’est pas tout le monde qui peut louer un logement à 1200 $ et plus par mois.

En participant à la surenchère, plusieurs nouveaux propriétaires risquent de se retrouver surendettés. Certains pourraient être contraints à réduire grandement leurs dépenses variables, ou même à devoir revendre à perte.

Donc, mieux vaut être prudent. L’achat d’une maison est une décision importante sur le plan financier. C’est pourquoi il faut garder la tête froide lorsqu’on achète une maison.

Vous envisagez d’acheter une maison? N’hésitez pas à nous consulter. L’ACEF offre un atelier sur l’achat d’une première propriété et même un guide à faible coût pour vous conseiller dans cet important projet.